samedi 3 mai 2014

Nems au chou et aux crevettes, cuits au four


Ah, les nems!  On ne peut tout simplement pas leur résister. Et si on a le bonheur de se retrouver devant un plateau rempli de ces petits délices, il est difficile de ne pas se resservir, encore et encore. Mais voilà, s'ils sont frits, comme c'est souvent le cas, les calories s'accumulent vite et le sentiment de culpabilité suit la même courbe.  Pourquoi pas les cuire au four, me suis-je dit?  C'est ce que je vous propose, ici.  Certes, ils n'auront pas tout à fait la même texture, mais perso, je les trouve encore meilleurs ainsi.  Essayez-les, vous allez adorer.


Rendement: entre 35 et 40 nems

- Trois généreuses poignées de chou napa, finement tranché
- 1 oignon moyen, coupé en 4, puis finement tranché
- 2 carottes moyennes, râpées
- 3 gousses d'ail, passées au presse-ail
- 300 grammes de crevettes, grossièrement hachées
- Un généreux bouquet de coriandre, hachée (mettez-en autant que vous le souhaitez)
- Environ 150 grammes de vermicelles de riz
- 3 c. à thé (cc) d'huile de sésame grillé
- 3 c. à soupe de nuoc mam (sauce de poisson)
- Poivre fin, au goût
- Au moins 40 feuilles de riz
- Huile végétale neutre pour la cuisson (j'ai utilisé de l'huile d'avocat)

Pour la sauce à nems:

Je reprends essentiellement les proportions suggérées sur le blogue Invitation aux voyages culinaires , à savoir:

- Une dose de sauce de poisson (nuoc mam)
- Une dose de vinaigre de riz
- Une dose de sucre
- Deux doses d'eau

La "dose", ici, dépend de la quantité que vous souhaitez obtenir.  Ça peut être une c. à soupe ou encore ¼ de tasse (60ml), l'essentiel étant de toujours respecter les proportions.

Chauffer le tout dans une petite casserole, à feu doux, jusqu'à ce que le sucre soit dissous.  Goûter pour rectifier: si vous préférez qu'elle soit un peu plus sucrée, ajoutez un peu de sucre, sinon un peu de vinaigre de riz supplémentaire pour une saveur plus acide.  Perso, je trouve que les proportions sont parfaites et je n'y apporte aucune rectification.  Laisser refroidir complètement avant d'utiliser.

Par la suite, vous pouvez, si vous le souhaitez, personnaliser votre sauce en y ajoutant un peu d'ail haché ou des carottes râpées.  (Comme j'aime beaucoup tout ce qui est épicé, j'y ai ajouté des flocons de piment fort.)




Dans un saladier, faire gonfler les vermicelles de riz dans de l'eau chaude du robinet jusqu'à ce qu'ils soient al dente.  Bien les égoutter et les étaler sur un grand linge à vaisselle, puis recouvrir d'un autre linge.  Les presser légèrement pour les éponger le plus possible.  

Dans un grand saladier, mélanger le chou, les carottes, l'oignon, l'ail, les crevettes, la coriandre, les vermicelles (que vous aurez coupés, aux ciseaux, en tronçons d'un ou deux centimètres), l'huile de sésame, le nuoc mam et le poivre.  Bien mélanger pour s'assurer que l'huile de sésame et le nuoc mam soient bien répartis.

Préchauffer le four à 400F (200C).

Recouvrir une grande plaque de cuisson de papier parchemin.

Remplir d'eau légèrement tiède un autre saladier, assez grand pour que vous puissiez y tremper une feuille de riz sans la casser.  Pour que vos nems prennent une couleur légèrement dorée (puisque vous ne les faites pas frire), vous pouvez ajouter à l'eau, si vous le souhaitez, 1 c. à thé (cc) de sauce soya foncée (ou régulière).

Tremper une feuille de riz dans l'eau jusqu'à ce qu'elle devienne suffisamment souple pour être manipulée sans casser.  (Éviter de la faire tremper jusqu'à ce qu'elle soit complètement ramollie, car cela rendra impossible sa manipulation.)

Transférer la feuille de riz sur une assiette recouverte d'un linge légèrement humide, déposer environ deux ou trois c. à soupe du mélange de légumes et de crevettes sur la partie inférieure, devant vous.  Replier la feuille sur la farce, rabattre ensuite les côtés et rouler le tout jusqu'au bout de la feuille.  Tenir en place quelques secondes pour que le bout de la feuille adhère bien, scellant ainsi votre nem.  Déposer sur le papier parchemin.

Répéter l'opération jusqu'à épuisement de la farce.

Avant d'enfourner, à l'aide d'un pinceau de cuisine, badigeonner légèrement (j'insiste sur le "légèrement") chaque nem d'huile végétale.

Cuire de 15 à 20 minutes et laisser refroidir un peu avant de servir.


Vous avez essayé cette recette?  Faites-moi part de votre appréciation!






11 commentaires:

  1. Délicieux ! Tes nems sont très appétissants !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Appétissants, en effet; je ne te dirai pas combien j'en ai mangé en une seule fois.@_@
      Gros bisous!:-)

      Effacer
  2. Ils sont magnifiques tes nems! J'ai envie d'en préparer là, tout de suite!

    RépondreEffacer
  3. Ne te retiens pas! Lol! Merci pour ton commentaire.:-)

    RépondreEffacer
  4. MIAM Barbara, tu me donnes faim avec tes nems!!! Cuits au four en plus, c est tout ce que j'aime! Je garde la recette ds mes favoris:)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est fou à quel point la plupart des gens raffolent des nems. Mais bon, il y a de quoi!:-)

      Effacer
  5. Bonjour Barbara,
    Je me propose de faire tes nems bientôt, mais j'ai une hésitation concernant la farce des nems. Les crevettes sont-elles cuites ou crues.
    Merci de cette précision, je t'en redonne des nouvelles, ce sera une première pour moi, mais ces nems sont si appétissants... !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour Messidor,

      Pour les crevettes, je les utilise crues (décongelées), mais je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas, par exemple, utiliser des petites crevettes cuites. Bref, on peut faire avec ce qu'on a sous la main.:-)

      Effacer
  6. Bonjour Barbara,

    Comme convenu, j'ai préparé des nems hier. La garniture est délicieuse, mais j'ai raté la cuisson. Ils étaient magnifiques avant que je les enfourne, ils en sont sortis plutôt mal amochés: ils s'ouvraient et se défaisaient, et n'étaient nullement croustillants. De deux choses l'une, ou bien j'ai trop attendu avant de les enfourner ou bien je n'aurais pas dû les huiler sur la surface touchant le papier parchemin. Car pour le reste, j'ai suivi scrupuleusement la recette, très bien expliquée d'ailleurs.

    As-tu déjà essayé cette garniture dans des pâtes à won ton ? Car j'aimerais bien les refaire. J'avais des feuilles de riz de marque Haiku... Tu as une marque préférée ?
    Tu me diras...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Bonjour Messidor,

      Les nems préparés avec des feuilles de riz ne sont pas croustillants. La feuille de riz ayant une texture particulière, une fois frite ou cuite au four, elle devient souple et un peu élastique. C'est vraiment le genre de texture qu'on aime ou qu'on n'aime pas.

      Si tu souhaites obtenir des rouleaux croustillants, il faudra les faire avec des feuilles faites à partir de farine de blé et vendues sous le nom de feuilles à rouleaux de printemps ou feuilles à rouleaux impériaux (selon les traductions) au comptoir des surgelés.

      Le fait de huiler les rouleaux sur la surface touchant au papier parchemin ne fait aucune différence. Par ailleurs, s'ils se défaisaient ou s'ouvraient, ils avaient été soit trop remplis, soit mal roulés (ça m'arrive à moi aussi, il y en a toujours quelques-uns qui sortent moins beaux du four).

      Je suis vraiment désolée que cette recette n'ait pas été à la hauteur de tes attentes. Si tu l'essaies avec des feuilles à rouleaux impériaux, donne-m'en des nouvelles.:-)

      Effacer
    2. Bonjour Barbara,

      Ne sois pas désolée, j'ai fait une bonne découverte avec cette garniture. Mais comme je m'attendais à du croustillant, j'ai bien cru que j'avais raté ma cuisson. Je n'ai fait que le tiers de la recette, elle se divise très bien, et nous avons tout mangé.

      Oui, je vais les refaire avec en tête des rouleaux impériaux, ce qui devrait satisfaire nos envies de croustillant. Et te redonner nos appréciations, bien sûr.

      J'aime ton blogue et prendrai plaisir à revenir y fureter.

      À bientôt et bonne journée gourmande !

      Effacer